Historique

1997

Fondation de CO2 Solution à Québec par un groupe de chercheurs en médecine et en génie chimique, afin de résoudre le problème de la purification de l’air dans les sous-marins.

L’équipe développe une technologie enzymatique innovante de capture du dioxyde de carbone en utilisant l’anhydrase carbonique (AC), l’enzyme naturelle qui gère le gaz carbonique durant la respiration chez tous les organismes vivants (humains, animaux, végétaux...). Mention visuelle potentielle : « Enzyme naturelle ».

L’AC a été choisie pour sa capacité d’absorption d’un million de molécules de CO2 par seconde qui en fait le catalyseur enzymatique le plus rapide connu en matière de gestion du CO2.

2003

CO2 Solution explore l’application de sa technologie aux émissions industrielles de gaz à effet de serre. Des tests de faisabilité sont mis en œuvre à l’aluminerie de la société Alcoa à Deschambault au Québec. L’expérience est concluante et démontre le potentiel de la plateforme enzymatique pour la capture du carbone en milieu industriel.

2004

Inscription de CO2 Solution à la bourse de croissance TSX du Canada sous le symbole CST.

2005

Une deuxième démonstration de faisabilité de la technologie pour la captation du carbone de source industrielle est menée à l’incinérateur de déchets de la ville de Québec. Les résultats sont probants encore une fois.

2009

CO2 Solution conclut une entente stratégique de développement de l’enzyme AC avec la société californienne Codexis, un leader du génie des protéines qui applique sa technologie au développement de biocatalyseurs à des fins commerciales.

Codexis fait un placement privé de deux millions de dollars canadiens dans l’entreprise et en devient un actionnaire important. Ce partenariat permet d’accélérer le déploiement de la technologie enzymatique novatrice de capture du carbone dans l’optique de sa mise en marché éventuelle.

2011

Le 23 novembre, en vertu de la loi sur les sociétés par actions, CO2 Solution change officiellement sa raison sociale pour CO2 Solutions.

2012

CO2 Solutions entreprend une démonstration de capture des émissions de carbone provenant de la combustion de gaz naturel. L’organisme albertain Climate Change and Emissions Management Corporation attribue une subvention de 500 000 $ à l’entreprise pour la réalisation de son projet visant à démontrer le potentiel de la technologie pour réduire à grande échelle les émissions de CO2, notamment dans le contexte de l’exploitation des sables bitumineux.

2013

Le gouvernement du Canada soutient la démonstration en accordant une subvention de 4,7 M$ à CO2 Solutions dans le cadre du programme Initiative écoÉNERGIE de Ressources naturelles Canada qui est axé sur l’innovation dans le domaine des technologies énergétiques afin de produire et utiliser de l’énergie de manière plus propre et efficiente. 

Annonce officielle de la subvention le 3 mai à l’occasion d’une visite du premier ministre du Canada Stephen Harper aux installations de l’entreprise à Québec, où les activités liées à la démonstration se poursuivent.

2014

Husky Energy devient un partenaire industriel de l’entreprise pour l’appuyer dans ses projets de démonstration de sa technologie de capture du carbone, ce qui entraîne la construction d’une unité pilote à Salaberry-de-Valleyfield au Québec.

Au cours de l’année, les chercheurs de CO2 Solutions innovent en présentant une nouvelle enzyme anhydrase carbonique à haute performance qu’ils baptisent 1T1. L’entreprise met à l’essai son procédé avec la nouvelle enzyme dans une unité pilote aux installations de l’Energy & Environmental Research Center (EERC) de l’Université du Dakota du Nord, pour le captage d’une tonne de CO2 par jour en condition réelle d’exploitation.

2015

À la suite des résultats concluants de l’essai à l’Université du Dakota du Nord, CO2 Solutions décide de procéder à une nouvelle démonstration dans sa nouvelle unité pilote de Salaberry-de-Valleyfield.

Parachèvement dans les budgets et les délais de la construction de la nouvelle unité pilote. L’unité est ensuite mise en opération pour une durée de 2 500 heures afin de capturer dix tonnes de dioxyde de carbone par jour. Les résultats dépassent toutes les attentes de performance et de réduction de l’empreinte environnementale. 

2016

CO2 Solutions conclut sa première entente commerciale avec Produits forestiers Résolu et Serres Toundra pour le déploiement d’une unité de capture du carbone sur le site de l’usine de pâtes de Résolu à Saint-Félicien au Québec et la réutilisation du CO2 récupéré et purifié dans la serre voisine de Serres Toundra. 

Une entente de collaboration est conclue avec la société Seneca pour la réalisation et la commercialisation des projets industriels qui intègrent la technologie enzymatique exclusive de l’entreprise.

CO2 Solutions complète les essais de la technologie de contacteur à lit fixe rotatif à l’EERC de l’Université du Dakota du Nord.

L’entreprise produit une vidéo promotionnelle en anglais baptisée « Évolution industrielle », qui est diffusée à la télé au cours des Jeux olympiques d’été de Rio de Janeiro au Brésil.

2017

CO2 Solutions confie la mise en œuvre de l’unité de captation du carbone de Saint-Félicien à la firme de génie-conseil BBA.

Lancement de l’initiative Valorisation Carbone Québec (VCQ) en partenariat avec l'université Laval et le gouvernement du Québec comme partenaire financier de l’entreprise, d’accélérer le développement des technologies de captation du CO2 et de valoriser la réutilisation de ce gaz. 

Le gouvernement du Québec appuie l’initiative VCQ avec une subvention de 15 M$. Cette initiative sera déployée jusqu’en 2019.

L’usine de Chimie ParaChem à Montréal-Est est choisie comme site hôte pour le déploiement d’applications dans le cadre de l’initiative VCQ. CO2 Solutions relocalise son unité de capture du carbone de Salaberry-de-Valleyfield à Montréal-Est et la met en exploitation.

L’entreprise conclut un partenariat avec la société Hatch, un fournisseur de services d’ingénierie, pour l’implantation de projets de capture du gaz carbonique et le déploiement de l’initiative VCQ.

CO2 Solutions accueille aussi Kiverdi, une firme spécialisée en transformation du dioxyde de carbone, comme partenaire de valorisation de ce gaz dans le cadre de l’initiative VCQ.

BIOTECanada, l’association nationale de l’industrie de la biotechnologie du Canada, décerne à CO2 Solutions le prix Feuille d’Or de l’entreprise en démarrage de l’année dans le secteur industriel et agricole.

2018

La multinationale française Total SA se joint à l’entreprise comme partenaire industriel de l’initiative VCQ.

Le gouvernement du Québec accorde à CO2 Solutions une subvention additionnelle de 7,5 M$ afin de bonifier l’initiative VCQ et de permettre à l’entreprise de poursuivre celle-ci jusqu’en 2022.

En février, l’entreprise apprend qu’elle est double cofinaliste, avec ses partenaires CERT et Carbicrete, pour la troisième et dernière ronde de la prestigieuse compétition NRG Cosia Carbon XPRIZE, ce qui s’accompagne de bourses totalisant 500 000 $. 

CO2 Solutions diffuse de nouveau sa vidéo « Industrial evolution » à la télé au cours des Jeux olympiques de PyeongChang. 

L’entreprise actualise son identité visuelle et son site web, dévoile sa nouvelle signature « La nouvelle économie du carbone » et lance une nouvelle offensive marketing qui inclut notamment le message télé « Imagine ».

Au 31 mars, CO2 Solutions était constituée d’une équipe de 25 employés, dont huit ingénieurs et sept docteurs en génie ou en biochimie et détenait en propriété intellectuelle un portefeuille de 57 brevets et de 37 autres en instance liés à l’utilisation de l’anhydrase carbonique pour la capture du dioxyde de carbone.
tél : 418.842.3456 fax : 418.842.1732
Information générale: info@co2solutions.com