Applications

twitter linkedin youtube facebook 0


Pâtes et papiers

L'emploi du CO2 dans l’industrie des pâtes et papiers est très répandu et il comprend les utilisations principales  suivantes :

La régulation et la stabilisation du pH

Au cours des dernières années, de plus en plus d’usines de pâtes et papiers ont introduit l’utilisation du CO2 afin de régulariser et de stabiliser le pH tout en réduisant leur utilisation d’acides minéraux, sources de plusieurs problèmes.

Réduction de la dissolution du CaCO3

Le carbonate de calcium (CaCO3) est présent dans la plupart des systèmes de fabrication du papier. Le CO2 peut être ajouté au procédé pour réduire sa dissolution et éliminer les dépôts minéraux.

Lavage de la pâte à l’aide de CO2

La technologie de lavage de la pâte à l’aide de CO2 est largement utilisée sur les lignes multifibres offrant une meilleure opérabilité, une consommation réduite de vapeur, un volume réduit d’eau de lavage, un volume réduit d’agents antimousse et de dispersants de résine, et des coûts d’entretien moins élevés.  

CO2 pour acidulation du savon

La consommation d'acide sulfurique pour l’acidulation du savon dans la production de tallöl brut peut être réduite de 30 à 50 % en utilisant le CO2. Ceci permet aussi à l’usine de pâtes de maintenir un meilleur contrôle de son équilibre sodium-soufre.

Actuellement, la plupart des producteurs de pâtes et papier achètent le CO2 de fournisseurs externes de gaz en vrac à un coût élevé. Pour ces producteurs, le procédé de CO2 Solutions peut être mis en place pour capturer le CO2 provenant de l’opération de leur chaudière de liqueur noire, où la chaleur à valeur nulle peut fournir l’énergie nécessaire pour le procédé de recouvrement du CO2. Il en résulte une réduction des coûts d’achat du CO2, une réduction de la dépendance envers des sources d’approvisionnement externes, et une réduction de l’empreinte carbonique des opérations de fabrication de pâtes.